Quels sont les 5 légumes les plus appréciés au Japon ? 

Souvent négligés, les légumes japonais sont tout aussi importants dans la culture alimentaire japonaise que les fruits de mer et la viande. Le Japon utilise une abondance de légumes racines, de légumes verts à feuilles et bien d’autres dans sa cuisine. Les légumes jouent un rôle de premier plan non seulement dans les salades et les plats d’accompagnement, mais aussi dans les soupes, les plats principaux et même les desserts.

Voici une sélection de cinq légumes japonais couramment utilisés en cuisine :

1. Negi : Oignon bottelé japonais

L’un des légumes japonais les plus répandus, le negi, est souvent confondu avec l’oignon gallois et le poireau en raison de leurs similitudes frappantes en termes d’apparence et de goût.

En japonais, il peut également être appelé “naga negi” (long negi) ou “shiro negi” (negi blanc).

Ce long oignon vert est utilisé pour parfumer les plats mijotés, ainsi que les soupes et les pots chauds.

Le negi est particulièrement populaire pendant les mois d’hiver, car il est également connu pour être un remède populaire contre le rhume.

2. Kabocha : Citrouille Kabocha

Le kabocha est un type de courge dont le goût est similaire à celui du potiron, mais qui est connu pour être légèrement plus sucré. Ces courges sont robustes et d’apparence vert foncé, révélant une couleur orange vif lorsqu’elles sont ouvertes.

Le kabocha mijoté dans de la sauce soja et du sucre est un plat d’accompagnement typique de la maison. Une fois cuite, la peau est entièrement comestible et aussi délicieuse que l’intérieur, alors assurez-vous de ne pas la gaspiller !

Le kabocha est également un légume populaire dans les tempuras japonaises, et les dés et la purée de kabocha sont utilisés dans les salades. Cet aliment est réputé riche en bêta-carotène et en vitamine A, et contient également de la vitamine C, du fer et du potassium.

3. Daikon: Mooli

Le mot daikon signifie “grosse racine”, et ce radis blanc porte bien son nom !

Croustillant lorsqu’il est cru et tendre lorsqu’il est cuit, ce légume-racine japonais a un goût plus doux que certains autres types de radis.

Ce légume japonais polyvalent peut être préparé de diverses manières. Il peut être mijoté avec des fruits de mer, cuit dans des soupes ou des plats en pot comme l’oden. Lorsqu’il est râpé cru, on l’appelle daikon oroshi, et il est populairement consommé avec du poisson grillé, des nouilles soba et udon, ainsi que des tempuras.

Le daikon est connu pour être une bonne source de fibres, de folates, de riboflavine et de potassium, ainsi que pour contenir diverses autres vitamines

4. Shiso: Perilla

Si vous êtes à la recherche d’une herbe qui laisse un impact sur vos papilles, ne cherchez pas plus loin que le shiso.

Connue en Occident sous le nom de périlleuse ou de plante à bifteck, cette feuille est réputée pour sa puissance et sa saveur.

Il existe différents types de shiso utilisés au Japon. Les feuilles vertes sont appelées aojiso, tandis que les feuilles rouges sont akajiso.

Au Japon, l’aojiso est une saveur caractéristique de la vinaigrette de style japonais, et le shiso est souvent associé aux umeboshi (prunes marinées) pour parfumer le riz.

En plus d’être savoureuse, cette feuille est connue pour ses bienfaits nutritionnels, notamment sa teneur relativement élevée en acides gras oméga.

5. Naga-imo : Yam de montagne japonais

Naga-imo signifie “longue pomme de terre”, et il est facile de comprendre pourquoi ! Cependant, contrairement à une pomme de terre typique, elle est le plus souvent servie râpée, une préparation connue sous le nom de tororo, qui est une garniture visqueuse et gluante servie sur le riz et les nouilles. Elle est également utilisée comme épaississant dans un plat ressemblant à une crêpe appelé okonomiyaki. Son goût doux en fait un accompagnement parfait, un légume dont la saveur ne domine pas le plat principal. Mieux encore, c’est une bonne source de protéines, de potassium, de magnésium et d’autres vitamines !

Bien que nous ayons inclus cinq des légumes japonais les plus célèbres que l’on trouve dans le pays, il ne s’agit en aucun cas d’une liste complète, alors ne soyez pas surpris si vous rencontrez d’autres légumes encore plus délicieux en dégustant la cuisine exquise du pays.

Si vous êtes au Japon, vous ne devez pas manquer ces légumes ! Si vous avez la chance de trouver ces légumes dans votre région provenant de l’agriculture biologique, pourquoi ne pas essayer de les utiliser dans votre cuisine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Easy Sushi®
Partagez ceci